13 décembre 2009

Virginia Woolf

Aux puces aujourd'hui, à part le froid (petite neige ce matin sur Paris), il y avait Alain Broussaille, marché Serpette, allée 3, stand 13.
Un passionné de stylos, de briquets, certains du 18°siècle, à silex et amadou.
Passionné donc passionnant.
Noémie lit "Une chambre à soi"
J'ai cru que ça lui semblerait "démodé" mais pas du tout.
Moi, je lis la correspondance de Virginia et de Lytton Strachey (Le Promeneur).
On finit par haïr "les manières directes"

Posté par isaclerc à 18:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Virginia Woolf

Nouveau commentaire